Search

Sud


Author: Demjan Rožman; Source: Archives of Karlovac Tourist Board

Karlovac

Situé au confluent de trois rivières, Karlovac a été fondé à la fin du 16ème siècle par l’archiduc Karl de Styrie pour défendre l’Europe centrale contre les Turcs ottomans. Bien que les murs de la ville aient été démolis en grande partie il y a bien longtemps, le parc municipal suit encore aujourd’hui le plan en forme d’étoile des fortifications

 

d’origine. A quelques pas du centre, les berges verdoyantes de la rivière Korana offrent le cadre idéal pour un bain de soleil – ou pour nourrir les cygnes autochtones.

 

 



Source: Archives of Zagreb County Tourist Board

Donja Kupčina

De nombreux villages situés à l’ouest de Zagreb conservent les restes d’anciennes fermes en bois dont les exemples les plus représentatifs se trouvent dans le village de Donja Kupčina, au sud-est de Karlovac. Un petit musée des traditions locales (Zavičajni muzej) est installé dans un ensemble joliment conservé de corps de fermes du 19ème siècle regroupés tout autour d’une clairière. Une collection de costumes en lin brodés-main confectionnés dans la région vient ajouter une touche colorée à l’ensemble.

Ozalj

Au nord-ouest de Karlovac se trouve le village d’Ozalj que domine un imposant château perché dans les hauteurs, au-dessus d’une rivière sinueuse, la Kupa. Le village a été pendant longtemps associé aux noms de deux des plus grandes familles de la noblesse Croate, les Zrinski et les Frankopan. Le châteaumusée rend hommage à la culture courtoise à la grande

 

époque d’Ozalj, au 17ème siècle. La Munjara semble vouloir rivaliser avec les forteresses médiévales. Cette centrale hydroélectrique aux airs néogothiques a été construite sur les bords de la rivière Kupa en 1908. De construction autrichienne, les turbines de la Munjara installées en 1926 sont toujours en état de fonctionnement.


Slunj

Si vous empruntez la route qui mène de Zagreb aux Lacs de Plitvice, prévoyez une halte à Slunj, un village à flanc de coteaux surplombant la rivière Korana. Dans la partie basse de la ville, baptisée Rastoke, les eaux tumultueuses de la Slunjčica ont été domestiquées pour alimenter un ensemble de

 

moulins à eau. On peut y voir un dédale fascinant de canaux artificiels et de ponts de bois et les restaurants au bord de l’eau servent des truites issues de la pêche locale.

 

 



Author: Ante Bionda

Parc national de Plitvice

Zone protégée la plus vaste de Croatie et l’une des attractions touristiques les plus populaires du pays, le Parc national de Plitvice offre des paysages qui restent à jamais gravés dans la mémoire du visiteur. Au coeur du parc se trouve une chaîne de lacs aux eaux turquoise alimentés par une succession de chutes d’eau en terrasses. Ces cascades se sont formées au cours de plusieurs millénaires à partir d’une roche sédimentaire calcaire, le travertin, charriée par les torrents de montagne et déposée en aval en une succession de barrages naturels. Le processus de

 

formation est toujours en cours comme l’atteste le dépôt de travertin gris argenté visible sur les galets et les pédoncules des plantes des lacs de Plitvice. Le grondement des rapides offre un contraste saisissant avec la quiétude imperturbable des grands lacs dont le silence est toutefois fréquemment brisé par le coassement joyeux des grenouilles. Au-dessus des lacs, d’épaisses forêts de sapins et de hêtres offrent un habitat idéal aux cervidés, loups, lynx et ours bruns. Le parc est parfaitement organisé pour l’accueil des visiteurs avec un réseau de sentiers clairement signalés le long des lacs et

 

des passerelles en bois qui enjambent certains rapides. Le billet d’entrée inclut la traversée en bateau du plus grand lac de Plitvice et un trajet dans le petit train qui assure la navette entre les deux entrées principales dans la partie est du parc.



Author: Slavko Bionda; Source: Archives of Public institution Barać caves

La Grotte de Barać

A l’est des Lacs de Plitvice s’étend une zone de roche calcaire poreuse qui compte de nombreuses grottes. La plus accessible d’entre elles est la Grotte de Barać (Baraćeve špilje). Une visite guidée de 40 minutes permet d’admirer de somptueux paysages souterrains dessinés par les

 

stalagmites et les stalactites. La grotte est une zone de nidification importante pour les chauves-souris comme en atteste le gigantesque amas de guano de chauve-souris qui fait partie des attractions les plus surprenantes de la grotte.

 

 

 

Brochure