Search

Ouest


Source: Archives of Zagreb County Tourist Board

Zaprešić

La ville de Zaprešić restera à jamais indissociable de l’illustre Comte Josip Jelačić (1801 -1859) qui a conduit le mouvement du gouvernement autonome croate en 1848 avant de se retirer dans sa propriété proche de Zaprešić quelques années plus tard. L’ancien palais de Jelačić, Novi Dvori, est en cours de

 

restauration, mais le parc qui l’entoure ne ménage pas les surprises. Un grenier à colombage abrite aujourd’hui un musée consacré à l’artiste autodidacte Matija Skurjeni, natif de la région, connu pour ses scènes de vie villageoise mêlant surréalisme et onirisme. Partez également à la recherche des aiguilles

 

élancées du tombeau de la famille Jelačić, un bijou néo-gothique oeuvre de l’architecte de la cathédrale de Zagreb, Hermann Bollé. Avec ses nombreux sentiers forestiers et son practice de golf, Novi Dvori possède plus d’une corde à son arc en ce qui concerne les activités de détente.



Source: Archives of Marijin dvor Lužnica Spiritual and Education Center

Palais de Lužnica

Au coeur des champs de maïs, à l’est, non loin de Zaprešić, se dresse le Palais de Lužnica, exemple magnifique de résidence aristocratique du 18ème siècle dont les élégantes tourelles rappellent les châteaux français. Détenu successivement par différentes familles nobles,

 

le palais a été offert en 1925 aux soeurs de la Charité de St Vincent de Paul qui en ont fait depuis un centre de contemplation spirituelle et de recueillement. Le parc paysagé du palais, joliment restauré dans le style du 19ème siècle,

 

est ouvert au public tous les dimanches après-midi. Célèbre pour ses chênes majestueux, le parc regorge en outre d’herbes aromatiques utilisées par les soeurs pour l’élaboration de liqueurs.



Source: Archives of Zagreb County Tourist Board

Samobor

Sise au pied de vertes collines et bercée par le murmure du ruisseau Gradna, Samobor figure parmi les villes du nord de la Croatie les mieux préservées, ce qui lui vaut d’accueillir un flux continu d’excursionnistes en provenance de Zagreb. Une multitude de visiteurs affluent vers le quartier principal aux innombrables cafés pour goûter les kremšnites de

 

Samobor, des gâteaux à la crème fabriqués par toutes les pâtisseries locales. Samobor regorge également de richesses pour les amateurs d’artisanat d’art. La Galerie d’art Zlatko Prica rend hommage à la carrière de l’un des plus grands artistes croates contemporains. De la photographie novatrice du Foto Galerija Lang aux costumes traditionnels colorés du musée de la ville,

 

il y en a pour tous les goûts. C’est également le lieu idéal pour les ballades en forêt avec des sentiers qui gravissent les collines du parc d’Anindol avant de s’élancer à travers bois en direction des magnifiques ruines du château de Samobor datant du 13ème siècle. La meilleure période pour visiter Samobor est la saison du carnaval, lorsque la ville vit au rythme des défilés et autres festivités masquées le week-end qui précède Mardi gras.



Source: Archives of Zagreb County Tourist Board

Le massif de Samobor

Immédiatement à l’ouest de Samobor se dresse le Samoborsko gorje ou « Massif de Samobor » ; constitué d’un petit nombre de monts au sommet arrondi et densément boisés, il constitue un objectif de promenade idéal pour les amateurs de randonnées. Le sommet le plus élevé du Samoborsko, le Japetić,

 

culmine à 879 m et est accessible en 2 heures de marche depuis Šoićeva kuća, un restaurant et parc de loisirs populaire. A l’extrême sud-est s’élève le sommet aux pentes abruptes d’Okić qui abrite les ruines de l’une des forteresses médiévales les plus imposantes de Croatie. Sur les flancs de l’Okić a été érigé l’Etno- kuća

 

pod Okićem (« Maison ethnique du Mont Okić »), un musée privé installé dans une maison villageoise restaurée où sont présentés du mobilier et des costumes traditionnels.



Author: D. Kunić; Source: Archives of Jastrebarsko Tourist Board

Plešivica

Sur les flancs méridionaux du Samoborsko gorje s’étire le village de Plešivica dans un décor idyllique de vallons plantés de vigne. Outre ses excellents cépages Pinot, Chardonnay et Riesling, la région est également réputée pour son Portugizac, un vin rouge fruité qui, à l’instar

 

du Beaujolais, se boit jeune. L’arrivée du Portugizac nouveau en octobre donne lieu à de nombreuses festivités locales. De nombreuses familles de viticulteurs de Plešivica proposent des dégustations de leurs vins généralement accompagnés d’un assortiment de viandes

 

froides et fromages. Toutes les adresses utiles sont indiquées dans la brochure Routes des vins de Plešivica, disponible auprès de l’Office de tourisme du Comté de Zagreb.



Source: Archives of Zagreb County Tourist Board

Žumberak

Parmi les nombreuses régions montagneuses préservées offrant des possibilités d’excursions à la journée au départ de Zagreb, Žumberak est probablement la plus attractive. Prolongeant le Samoborsko gorje, le Žumberak est constitué d’une succession de crêtes élevées, vallées

 

étroites et villages isolés aux nombreux hangars de séchage du maïs et empilements de bois de chauffage. En parcourant les routes venteuses du Žumberak, il y a fort à parier que vous rencontrerez plus de tracteurs que de voitures familiales. Le Parc naturel du Žumberak couvre la majeure partie de

 

la chaîne. L’Office du parc basé dans le village de Slani Dol, à l’ouest de Samobor, fourmille d’informations sur les possibilités de randonnées à pied et à vélo.

 

Brochure